Annick, une Résistante au service de la mémoire
19,90 €

En 1942, âgée de 19 ans, Clémence Jayet devient Annick, agent de liaison du mouvement Libération-Sud à Lyon. L'infiltration de son réseau la conduit, le 3 août, à la prison de Montluc d'où elle est libérée le 24 août. Entre-temps, Annick résiste à la torture des sbires de la Gestapo de Barbie. En 1949, elle épouse Robert et devient Annick Burgard. Dans les années 1960, elle milite pour la transmission de la mémoire, travaillant à la réalisation du Mémorial de Verdun et à la reconstruction du musée du Struthof. Documentaliste au ministère des Anciens Combattants, Clémence dite Annick réalise de nombreuses expositions. Membre de multiples associations, honorée par la République française, elle demeure pour l'éternité une voix très active de la Résistance.

format: 155 x 230 mm
172 pages
isbn: 978-2-8151-0495-1
Couverture souple avec un cahier couleur de 12 pages

Get this article when it's available


quantity:  
PANIER
______________________________________________________________________________________
from the same author:

© OREP 2010 - 2017      legal information    site map   foreign rights   contact